Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/07/2014

Intervention Sandrine Deblock sur les Rythmes Scolaires

Le décret sur la modification des rythmes scolaires est censé régler  le problème de forme mais ne règle en rien le problème de fond.

Votre choix n’est pas en accord avec ma vision de l’allègement des journées de l’enfant.

Ma première opposition quant à votre choix, est le temps d’activités périscolaires pour les maternelles.

Le sein même de la spécificité de la maternelle n’est pour moi pas respecté. Un petit de 2..3 ans  se verra aller en sieste après le repas, pour enchaîner ensuite avec les TAP. L’enfant est dans ce cas privé d’enseignement éducatif toute l’après-midi alors qu’il est reposé et donc à même d’assimiler un programme pédagogique.

Les TAP des tous petits auraient du être dans la première partie de l’après-midi durant leur sieste pour enchaîner avec une partie éducative. Il aurait été même possible que les petits fassent la sieste chez eux et reviennent à 14h30 pour les ½ pensionnaires.

Ma deuxième opposition  est sur la suppression du quart d’heure de pause méridienne. Ces  15 minutes sont nécessaires pour la bonne marche  des services successifs de prise des repas, c’est  un temps nécessaire.

En laissant les 2 heures quotidiennes de pause méridienne vous auriez pu épargner les enfants sans leur infliger 1 h supplémentaire de TAP.et une présence hebdomadaire de 28h00

Le lundi 8h30/11h30 puis 13h30/16h30 pas d’heure de TAP

Mardi, jeudi, vendredi  8h30/11h30     13h30/15h30 puis TAP de 15h30 à 16h30

Samedi matin 8h30/11h30 là aussi j’aurai suivi le désir des parents du mercredi matin Présence totale hebdomadaire des élèves 27h00.

Vous évaluez le coût de cette réforme a 700 000 euros, mais nous serons bien au-dessus.

Il est donc préférable que cette heure supplémentaire disparaisse pour les deniers Wattrelosiens

1heure sur 30 semaines d’école par 150 à 180 employés municipaux plus environs 60 enseignants intéressés par le TAP cela dépasse les 7000 euros dont les employés auraient pu bénéficier pour se former au BAFA ou tout diplôme nécessaire à l’encadrement des petits Wattrelosiens et exigé par le décret et principalement par les parents.

Il me semble dommage de privilégier l’emploi des enseignants au vu de la hauteur de leur rémunération horaires entre 19e45 et 24e04 au désavantage des employés municipaux, rémunérés eux à hauteur de 9 euros /horaire. Il me parait également peu acceptable vu les dépenses engendrées par la reforme que le repas des enseignants soient pris en charge par la commune  alors qu’ils effectuent des heures supplémentaires volontaires.

La municipalité ne doit entrer en aucun cas  en compte dans les revendications du personnel enseignant quant à leur sous paiement de leur activité professionnelle.

Demain nous sommes le 1 er juillet, je m’aperçois qu’a 4 jours des vacances, le personnel municipal ne connait pas encore vos attentes ni la hauteur de leur responsabilité durant les TAP et que les parents n’ont aucun renseignement quant au déroulement  et à la diversité des activités. Ni rassurés d’ailleurs sur le taux d’encadrement de leurs enfants.

 

Vous avez du pain sur la planche.

Les commentaires sont fermés.