Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/12/2014

INTERVENTION DE SANDRINE DEBLOCK CONSEIL MUNICIPAL DU 17/12/2014

                   DEBAT D’ORIENTATION BUDGETAIRE 2014

17 DECEMBRE 2014  Sandrine Deblock et Domenico Puleo  UMP

J’ai pris plaisir à lire votre document sur le débat d’orientation budgétaire.

Tout est enrobé, fariné, et de la pommade par-ci et de l’hypocrisie par-là, concernant le contexte national.

Si Nicolas Sarkozy, Mon Président était encore au pouvoir votre constat séraphique, serait devenu un pugilat.

Là où vous déclariez il y a encore 3 ans que  La droite assassinait les communes,  et bien, aujourd’hui, sous la gauche, avec vos mots socialistes, c’est devenu les collectivités sont appelées à contribuer à la réduction des déficits.            Hypocrisie !

Ou encore, je vous cite  « depuis plusieurs années, les ressources des communes connaissent une tendance à la baisse, notamment à cause de l’évolution baissière des dotations de l’état ». Il y a encore 3 ans, vous auriez crié au matraquage des français par un gouvernement irresponsable. Reconnaissez-le

La France ne connait pas la crise. Non Pas du tout !

 Les nombreuses délocalisations ? Mais non, ce n’est rien.

 Les licenciements toujours plus massifs ? Je dois  rêver.

Les plus de 2000 milliards d’euros de dette ? Une broutille.

La France s'endette de 4640 euros de plus chaque seconde, soit 12 milliards de plus tous les mois, près de 174 milliards par an.

Merci à votre gouvernement socialiste d’avoir effacé à notre égard les 3 milliards  d’euros de dette de la cote d’ivoire, et de laisser notre armée dans la misère, par des mesures restrictives effarantes et dis-convenantes pour la défense de notre patrie et l’image désastreuse qu’a aujourd’hui notre pays aux yeux du monde.

Ah !!! Mon Président qu’il nous rendait fier au G20, qu’il avait bel allure sous un soleil radieux !! Le changement est venu adieu soleil bonjour la pluie

 

Les collectivités territoriales vont être confrontées sur les trois prochaines années à une Baisse des concours de l’Etat de 11 milliards d’euros entre 2015 et 2017 (3,7 Md€ par an).

En 2015 la répartition de l’effort entre les trois catégories de collectivités territoriales sera proportionnelle à leurs recettes réelles de fonctionnement. Ainsi les Communes et Communautés de Communes contribueront à hauteur de 2,071 Milliard €, les Départements à hauteur de 1,148 M Milliard € et les Régions à hauteur de 451 Million €.

Je vous cite : « Pour 2015,  évidemment, c’est une diminution d’une autre ampleur de nos ressources que nous aurions pu connaitre si l’effort gouvernemental pour améliorer la péréquation n’avait pas été aussi puissant. Wattrelos va tirer parti du souci du gouvernement d’épargner de l’effort les communes pauvres, grâce à une péréquation renforcée. »

Nous sommes loin du « allons au secours des sans dents »avec vos Paroles angéliques !!

Ma version  En 2 mots, heureusement que Wattrelos est une ville pauvre, nous allons avoir plus d’argent de l’état, c’est-à-dire des français, car ceux sont bien nos deniers publics qui financent cette dotation, bref, Wattrelosien, nous sommes taxés 2 fois. Non seulement nous sommes taxés par une majorité socialiste qui a gaspillé pendant des dizaines d’années, mais nous devons en plus repayer pour réparer ce laxisme socialiste ou plutôt ce meurtre financier bien trop rependu dans les communes de gauche.

Comment  expliquez-vous que des communes vivent bien, proposent un service public de qualité, n’assomment pas leurs administrés à coup de quasi 50% d’impôts, que leur dette par habitant ne dépasse même pas les 100 euros alors que Wattrelos rame, que sa dette stagne à 57 800 000 euros, soit quasi   1400 euros par habitant.

Dans un contexte budgétaire contraint, marqué notamment par la baisse des

Dotations de l'État, par des dépenses nouvelles sur lesquelles vous n’avez pas ou peu de Prise (rythmes scolaires, normes, mesures salariales...) les orientations du projet de budget 2015 doivent décliner sur  les axes suivants :

-          Révision  des TAP : je vous rappelle que dans votre amateurisme concernant la modification des rythmes scolaires décidée par vos amis, vous infligez à nos enfants 4 heures de TAP au lieu de trois exigées par la loi. Ne me dites pas que cette heure supplémentaire de ZELE ne coute rien, si vous aviez non seulement juste écouté ma proposition en son temps, vous auriez récupéré de l’argent sur cette heure  qu’au final vous ponctionnez sur les wattrelosiens même si pour cette année les TAP sont encore gratuits ! cela est financé par nos impôts.

Mais non, cela vous couterez certainement un bras d’accepter de l’aide de l’opposition qui vous gêne et   que vous bafouez à la volée

– La diminution des dépenses de fonctionnement est une priorité dans un contexte National de réduction des dépenses publiques et est rendue indispensable par la diminution des ressources provenant de l’Etat (baisse de la DGF notamment) tout en ayant pour objectif de maintenir des services publics de qualité.

– La préservation de la capacité d’autofinancement permettrait  la réalisation de projets Structurants et d’investissements de proximité au bénéfice des Wattrelosiens, sans recours excessif à l’emprunt.

– Pas de hausse de fiscalité en 2015, dans le contexte de crise que nous connaissons, afin de ne pas alourdir le poids de la fiscalité locale (part communale) dans le budget des ménages  de toute façon , les assommer encore un peu plus génèrerait une révolution, nous sommes au taquet,

et vous, vous faites attention à votre électorat.

– La chasse au  désendettement permettrait  à la Commune de dégager des marges de Manœuvre au travers de la réduction de ses frais financiers et donc de ne pas hypothéquer la capacité d’investissement future.

-arrêtez donc de lever de nouveaux emprunts, contentez-vous de payer les charges incompressibles. Je suis certaine que les wattrelosiens préfèreraient dans une vue a 5 ans , voir moins de manifestations, moins de festivités et voir leurs impôts locaux baisser de 2 ou 3% plutôt que d’assister à de sublimes exploits, ou l’arrivée de votre plaine festive et payer encore et encore !

-          Les charges de Personnel sont lourdes 35.4 millions certes, et malgré votre engagement de ne remplacer aucun départ en retraite cela n’effacera pas dans l’immédiat l’excès d’embauche en son temps. mais je me réjouis de la montée d’échelons des agents et de la revalorisation de la catégorie C, et  alors que je vous encourage à faire la guerre au gaspillage, vous vous devez de leur offrir des moyens et des conditions de travail satisfaisant et de ce côté il y a encore des efforts à faire pour cette catégorie.

-          Faites donc le premier pas en matière d’économie, baissez vos indemnités d’élus, diminuez les subventions aux associations supérieures à 1500 euros de 10%, revoyez à la baisse les dotations pour les écoles privées,

Ne  devons-nous pas  mettre en valeur l’école de la république ?

-          Je vous encourage enfin à revoir le fonctionnement des services, mutualisez !!!!!

-           il y a beaucoup trop de chef de service, et qui dit responsabilités dit primes  .sont-elles d’ailleurs toujours justifiées ??

 

Alors vous me direz que l’opposition n’apporte pas beaucoup de proposition, mais nous n’avons pas les ficelles de toutes vos  combines, nous devons nous contenter du stricte minimum légal que vous daignez nous faire parvenir.

 

 

 

 

Commentaires

moi Daniel Macrez étant apolitique je suis a 100% d'accord avec vos dires. Et je suis bien content que vous l'avez dit en public.
Pour tout cela je vous dit MERCI.

Écrit par : MACREZ Daniel | 18/12/2014

Dénoncer avec force les coups de canif financiers lorsque la droite était au pouvoir et applaudir lorsque F Hollande à grands coups de sabre débite notre pouvoir d'achat .
C'est dans cet exercice de haute hypocrisie que se livre le maire de Wattrelos, c'est peut être le prix à payer pour qu'un jour un poste de ministre de secrétaire d'état lui soit offert .
Un ex PS qui a eu le tord de ne pas accepter de prendre leurs vessies pour des lanternes

Écrit par : denfer | 21/12/2014

Les larmes de crocodile à la queue rose nommé D Baert ..
Sur le blog de propagande de D Baert, un article a attiré, sans surprendre mon attention!!
"La demi-part, le piège fiscal de Sarkozy"
Dans cet article D Baert à la dénonciation trè sélective... Il sort son mouchoir ( toujours rose) et verse une larmichette sur l'épaule des veuves qui voient leurs impôts exploser .....
Avec une hypocrisie déconcertante il pointe du doigt N Sarkozy et la suppression de la demi-part aux veufs, veuves !!! Et non sans vergogne il explique que les socialistes ne peuvent pas supprimer cette mesure car elle rapporte 1400 millions d'euros dans les caisses percées des socialistes .... Et Monsieur le Maire au service de son ambition l’honnêteté vous aurait pousser plutôt à remercier N Sarkozy !!

Écrit par : denfer | 28/12/2014

Je précise que mon commentaire a été envoyé sur le blog de D Baert, mais ce monsieur n'a aucune notion de la liberté d'expression et le censurera comme tous les autres, elle est belle la démocratie de ces gens !!! Quand les Wattrelosien ne se laisseront plus berné par ce monsieur

Écrit par : denfer | 28/12/2014

ALERTE ROUGE OU ROSE LES SERIALS TAXEURS PREPARENT UN NOUVEAU RACKET DES TRAVAILLEURS FRANÇAIS

1/ SUPPRESSION DE LA DEDUCTIBILITE DE LA CSG … CE QUI REVIENT POUR UN SMICARD A DECLARER 900 € DE REVENUS SANS AVOIR TOUCHE UN CENT !!!

2/ RENDRE L IMPOT PAYABLE L ANNEE EN COURS , C EST LE PRELEVELEMENT A LA SOURCE , LE HIC C EST QUE L ANNEE DE TRANSITION ON SERAIT REDEVABLE DE L IMPOT DE L ANNEE EN COURS ET DE L ANNEE PRECEDENTE ….

VOILA LA PROMESSE DE TARTUFFE LES SOCIALISTES AIMENT LA FINANCE , ET DÉTESTENT CEUX QUI TRAVAILLENT POUR S EN SORTIR
NON CONTENT DE NOUS AVOIR VOLE 40 000 000 000 € EN DEUX 2 ANS ILS REMETTENT LES COUVERTS
RÉVEILLEZ VOUS FRANÇAIS SOMNOLENTS ET DÉGAGEZ CES TAXEURS FOUS

voilà ce que disent les élus socialistes '"Un système qui génère un manque à gagner de recettes estimé à 11,2 milliards d’euros par an pour l’Etat. Et qui bénéficie surtout aux ménages aisés et aux salariés'
voir l'article sur les échos
http://www.lesechos.fr/economie-france/budget-fiscalite/0204130762143-impot-le-rapport-qui-va-relancer-le-debat-sur-la-reforme-fiscale-1089721.php#xtor=EPR-7-%5Bmatinale%5D-20150204-%5BProv_%5D- href="mailto:1524600@2">1524600@2

Écrit par : denfer | 04/02/2015

Les commentaires sont fermés.